Whatsapp 0.2.2478

WhatsApp pour PC oui, mais...

  • Vote:
    7,0 (9)
  • Catégorie:

    Messagerie Instantanée

  • Version:

    0.2.2478

  • Système d'exploitation:

    Windows 10 / Windows 8.1 / Windows 8 / Windows 7

  • Langues:En Anglais
  • Licence:Gratuit (freeware)

La fulgurante popularité de WhatsApp

L’application de messagerie instantanée WhatsApp, qui signifie « Quoi de neuf » en français, s’installe en un rien de temps sur un appareil mobile et permet d’échanger avec son réseau d’amis : messages écrits, vidéo, audio, et images. Pourquoi est-ce si populaire ? Il s’agit d’une alternative quasiment gratuite aux SMS et MMS.

Comment ça marche ?

Les utilisateurs de WhatsApp communiquent avec leurs contacts qui ont téléchargé cette application. La beauté de la chose est que l’App évite d’avoir à passer un appel ou transmettre un SMS traditionnel. Cela signifie, entre autres, que les utilisateurs qui n’ont pas de forfait illimité pour la messagerie texte s’évitent des frais considérables en transitant par WhatsApp. Un des principaux atouts de cette App est que pour communiquer avec des amis résidant à l’étranger, ça ne coûte strictement rien.

L’App est disponible sur plusieurs environnements d’appareils mobiles : iPhone, BlackBerry, Android, et Nokia.

Il suffit de créer un compte avec son nom et numéro de téléphone. Ensuite, l’App synchronise automatiquement la liste de contacts. Toutes les personnes dans le réseau de contacts, qui disposent de ce logiciel sur leur smartphone ou appareil mobile, seront répertoriées par l’App.

Les utilisateurs n’ont qu’à mettre à jour leur statut, généralement en indiquant ce qu’ils font, ou encore signaler leur localisation.

Combien ça coûte ?

L’utilisation de l’application est gratuite la première année, et ne coûte par la suite que 0,99 dollar (USD) par an (soit environ 0,96 euro dépendant du taux de change).

Contrairement à d’autres médias sociaux, WhatsApp ne comporte aucune publicité. Les concepteurs ont été très formels à ce sujet : il n’est pas question qu’il polluent l’environnement de leur application avec ce genre de pratique.

Toutes les communications sont encryptées

Un autre atout de taille de cette application est que la totalité des communications, peu importe leur support - texte, vidéo, audio, photo - sont encryptées (ou chiffrées). Autrement dit, personne, à l’exception de l’utilisateur et de ses destinataires, n’est en mesure de lire les contenus échangés par le biais de WhatsApp. Ni le gouvernement, ni les services de renseignements secrets insistants, ni les pirates informatiques désobligeants, ni même les employés de l’entreprise qui gère WhatsApp, ne sont en mesure de mettre le nez là-dedans.

Par conséquent, il semblerait qu'aucune serrure ne sera forcée en invoquant des raisons de sécurité nationale. La liberté d’expression des citoyens s’avère bien respectée par cette entreprise. WhatsApp a déclaré qu'elle serait même techniquement incapable de céder des contenus à une quelconque entité, comme par exemple un gouvernement, qui en exigerait l’accès.

Les développeurs responsables du cryptage des données de WhatsApp proviennent de l’entreprise OpenWhisper. Il s’agit des mêmes spécialistes ayant conçu l’application mobile Signal, qui permet notamment aux activistes de lancer des alertes sans craintes de les voir interceptées.

Un gigantesque potentiel de croissance

WhatsApp connaît un succès mondial depuis sa commercialisation. Mais ce succès particulièrement impressionnant se propulse bien au-delà de tout ce qui a été accompli dans le monde de la Silicon Valley. Lancée en 2009 par deux anciens collègues de Yahoo!, l’entreprise basée à Mountain View en Californie, comptait 450 millions d’utilisateurs en 2014 avec 70 % d’utilisateurs actifs quotidiennement. Le nombre d’utilisateurs a quasiment doublé, pour grimper à 800 millions en 2016.

Comparativement à d’autres médias sociaux, WhatsApp dépassait déjà largement toutes les performances. Par exemple, Twitter avait récolté 240 millions d’utilisateurs en 2014, alors que Skype en comptait 300 millions à l’époque où Microsoft l’a acheté en 2011.

WhatsApp comptait trois fois plus d’utilisateurs que Gmail et Facebook, et huit fois plus que Twitter et Skype, après seulement quatre années d’existence. Environ 10 milliards de messages se transigeaient au quotidien sur WhatsApp en 2014.

Le rachat le plus faramineux

Ces chiffres spectaculaires ont donné lieu en 2014 à la plus grande transaction de rachat d’entreprise de l’histoire de la Silicon Valley. Facebook a déboursé la somme faramineuse de 19 milliards de dollars pour acquérir WhatsApp. Une somme considérable, qui représentait près de 10 % de la capitalisation boursière de l’acquéreur. Il s’agissait du prix le plus élevé jamais encore déboursé par une entreprise de nouvelles technologies.

Comparativement aux autres transactions de cette nature, comme l’achat d’Instagram par Facebook, survenu en 2012, au montant de 1 milliard de dollars, la transaction qui s'est produite pour WhatsApp la propulse dans une catégorie à part. D’autres transactions très importantes apparaissent pourtant dérisoires, à côté de celle de WhatsApp. GeoCities a fait l’acquisition de Yahoo! moyennant 3,6 milliards de dollars en 1999. Ebay s’est porté acquéreur de Skype pour 2,5 milliards de dollars en 2006. Google est devenu propriétaire de YouTube en 2006 pour la somme de 1,6 milliard de dollars.

Un potentiel de croissance des plus fulgurants

Après autant de succès sur tous les plans, il n’est pas étonnant de constater que le potentiel de croissance de l’entreprise dépasse toutes les prévisions des autres plateformes de médias sociaux. Avec une progression de l’audience supérieure aux géants tels que Facebook, Twitter, Gmail et Skype, l’application WhatsApp pourrait se positionner au top du palmarès des messageries et des médias sociaux les plus populaires au monde.

En 2016, WhatsApp est arrivée en seconde position au classement du Top 5 des applications de messagerie, avec 800 millions d’utilisateurs, suivant de très QQ Mail (très prisée en Chine), qui a récolté 832 millions d’usagers. Les trois autres positions sont occupées par Facebook Messenger (800), WeChat (650) et Skype (300).

En conclusion…

WhatsApp offre d’innombrables avantages :

  • L’application est si facile d’utilisation qu’une majorité la préfèrent aux systèmes de SMS traditionnels.
  • Beaucoup d’utilisateurs préconisent WhatsApp pour communiquer avec des proches et amis qui se trouvent loin (c’est-à-dire dans un autre pays que le leur).
  • L’application permet autant les conversations en tête à tête qu'à plusieurs. Les utilisateurs peuvent communiquer leur position GPS.
  • L’application est gratuite pendant un an, et ne coûte par la suite que le tarif (dérisoire) de 99 cents USD par année.
  • WhatsApp a juré solennellement de ne jamais s’adonner à quelque commerce publicitaire que ce soit avec les données, et de ne jamais ouvrir sa porte aux publicitaires.

Puisque rien de ce monde n’est vraiment parfait, WhatsApp comporte aussi quelques inconvénients :

  • Les utilisateurs de réseau 3G doivent demeurer vigilants pour ne pas dépasser leur quota de données, au risque de recevoir des factures salées de leur fournisseur de téléphonie mobile.
  • Les contenus échangés peuvent être sauvegardés par les utilisateurs. Ce qui comporte un risque si des propos préjudiciables sont retenus contre un émetteur.
  • L’application fonctionnent seulement si l’utilisateur dispose d’un accès à Internet ou à un réseau Wi-Fi.

Captures d'écran de Whatsapp 0.2.2478

Cliquez sur les images pour agrandir
  • Screenshot 1 of Whatsapp 0.2.2478
  • Screenshot 2 of Whatsapp 0.2.2478

Avis d'utilisateur sur le Whatsapp